« Dis moi pas que c’est pas vrai » : l’immobilier c’est un métier!

L’immobilier c’est un métier : « Avoir recours à une agence immobilière pour vendre ou acheter est une évidence et pourtant certains sont convaincus du contraire » et vont jusqu’à écrire sur leur annonce immobilière sur les sites de particulier à particulier  » agences s’abstenir » ce qui est un vrai paradoxe.

Les acheteurs et vendeurs qui utilisent leurs services ont bien compris que c’est : 

1/- Un gain de temps, par ses conseils avisés en tant que professionnel.

Du coté acheteur c’est définir l’adéquation entre votre projet immobilier la réalité du marché, vous accompagner dans vos démarches, vous conseiller sur la valeur réelle du bien convoité.

Du coté vendeur c’est son rôle d’expert et d’intermédiation ( la vérification des éléments indispensables pour le bon déroulement de la vente, l’organisation des visites, le suivi des clients potentiels, la négociation, son suivi de la vente). Et puis tout simplement, il existe des règles pour rédiger une annonce tout comme pour la prise de photos.

Passer par une agence c’est aussi 3 fois plus de chances de vendre son bien d’après l’étude « La perspective des coûts de transaction perçus » de 2015 réalisée en collaboration avec MeilleursAgents.

 Le site Immo2.0 le met en lumière dans un article du coté des vendeurs comme des acheteurs.

2/-Une sécurisation totale de la visite à la transaction

Un professionnel ne fait pas rentrer n’importe qui dans votre logement pour faire des visites.

Un professionnel de l’immobilier est tenu de présenter des garanties professionnelles qui sont destinées à protéger les deux parties juridiques en présence (acheteur et vendeur).

Une responsabilité civile professionnelle et une garantie financière qui couvrent les clients finaux acheteurs comme vendeurs en cas d’erreur ou de faute. « Ce peut être par exemple une mauvaise évaluation de l’état des lieux ou encore de la valeur d’un bien. Un cas qui peut aussi se présenter est le manquement à certains motifs dans le contrat de vente. Tant qu’il s’agit d’une faute professionnelle et d’inattention, le client peut aspirer à une compensation de ses pertes. »

Le vendeur particulier lui n’est soumis à aucune obligation ou presque car ce n’est pas un professionnel comme par exemple la garantie des vices cachés. C’est une des raisons pour lesquelles, dans le cadre de la protection du consommateur, la loi a évolué avec nombre de diagnostics obligatoires. Pour faire valoir vos droits, le seul recours sera au tribunal par une procédure longue et coûteuse.

En passant par une agence immobilière, un médiateur interviendra pour dénouer la situation et peut être éviter une procédure.

3/-Une garantie de juste évaluation du prix.

Une agence immobilière ne va pas décider du prix de vente de votre bien au hasard ou parce qu’elle a entendu dire que…Elle va se baser sur les prix réels du marché actuel car comme tout marché, les prix évoluent sans cesse en fonction de l’offre et de la demande. Elle ne se basera pas sur le prix auquel le voisin a prétendu vendre il y a quelque temps, ce qui est l’erreur classique des ventes de particulier à particulier.

Avant l’élaboration de son estimation elle va visiter votre bien pour en voir les qualités intrinsèques car l’emplacement et la localisation de votre bien sont déterminants ainsi que l’état de mise en vente du bien.

Elle va aussi se baser sur les prix de vente réels de biens similaires sur votre quartier qu’elle pondèrera en fonction de ce qu’elle a constaté lors de sa visite.

Quand elle vous remettra son estimation, elle peut ne pas cadrer avec vos attentes car ce professionnel n’a pas le même affect pour votre bien que vous même et il n’est pas dans une démarche de faire la plus value.

Son rôle est d’estimer son bien à sa juste valeur pour le vendre rapidement et au meilleur prix pour vous (mais pas hors marché) et n’oubliez pas qu’ils sont payés sur un pourcentage de prix de votre bien donc ils n’ont aucun intérêt à la sous-évaluer car eux même gagneraient moins.

4/- Le mandat exclusif est la clé : 

N’oubliez jamais qu’une agence immobilière n’est payée que lorsque la vente est réalisée et qu’entre temps elle engage des frais pour le rendre visible et le vendre rapidement. Comme toute entreprise, la notion de retour sur investissement est essentielle.

La diffusion de l’annonce de votre bien sur des portails d’annonces professionnels générateurs de visibilité et donc de visites de votre bien ont un coût pour les agences immobilières.

Multipliez le nombre d’agence pouvant vendre votre bien n’est pas dans votre intérêt car d’une part cela dépréciera sa valeur car tout ce qui est rare a de la valeur et de l’intérêt et d’autre part vous ne lui laissez pas faire son métier dans sa globalité car vous fragilisez la stratégie de commercialisation qu’elle aurait pu mettre en oeuvre pour vendre votre bien dans les meilleurs délais.

Enfin, l’agence ne déploiera pas le même investissement financier et la même énergie pour vous satisfaire car sa probabilité de vente est démultipliée.

Choisissez plutôt une agence immobilière qui fait partie d’un groupement comme gnimmo.com dans lequel les agences indépendantes à forte présence locale partagent leurs mandats.

Ainsi vous toucherez un plus grand nombre d’acquéreurs et surtout quand elle vous donne le prix de votre bien, n’oubliez jamais que son but est de vendre rapidement votre bien en fonction de la réalité du marché.

Dorian Delchambre